Archives de catégorie : Le Maître de Frimousse

La crèche

Chaque année, deux ou trois jours avant Noël, à un croisement près de là où j’habite, une crèche apparaît au pied d’une croix. Et elle disparaît dans les premiers jours de janvier. J’ai toujours peur que des individus malfaisants – ils sont si nombreux ces temps-ci – la détruisent ou volent les personnages.

Quand le Maire de Béziers ou le Président de la région Rhône-Alpes installent des crèches dans des lieux publics c’est pour montrer que la France est un pays chrétien et que ceux qui ne sont pas chrétiens – les musulmans en particulier – n’ont rien à faire ici.

Au contraire, la personne qui installe cette crèche chaque année s’inscrit dans une tradition séculaire – comme celle qui fait mettre des croix aux croisées des chemins.

J’éprouve du plaisir à voir cette crèche, objet d’un art simple, plein de poésie.

Puisse 2018 garder les visiteurs du blog en bonne santé et faire le Monde plus tolérant et paisible.

Joyeux Noël

Le 28 décembre 2016, Frimousse écrivait :

« Il y a eu du givre pendant longtemps, dehors. Puis il a fait plus chaud. Et aujourd’hui givre encore. On dirait que la météo annonce du froid à partir de lundi.  De la neige, vous croyez ?

Noël est passé. Le 31 arrive. Mes Maîtres, et moi, Frimousse, et mon copain RouXy, on souhaite que l’année qui vient soit meilleure que celle qui finit. Pour vous tous, comme pour nous. »

C’était son dernier message pour l’année 2016.

 

Le 3 janvier 2017, il écrivait :

« Les Fêtes, comme disent les Maîtres, se terminent. Les enfants sont retournés à l’école ce matin. Certes, il y a encore les Rois mais si les décorations de Noël sont toujours là, elles n’attendent que d’être démontées. Le sapin ne perd pratiquement pas d’aiguilles, le Maître de RouXy  l’a coupé à la bonne Lune. Toujours pas de neige.

Mon copain RouXy nous donne beaucoup de souci. Mon Maître fait tout ce qu’il peut pour le faire manger et l’empêcher de vomir mais il ne reprend pas de poids. Et il semble de plus en plus faible. Quand il monte à l’étage, ce qu’il faisait d’une traite, il s’arrête une ou deux fois, trois fois hier… Mon Maître va l’emmener chez ma docteure. Mais tout le monde a peur de ce qu’elle dira. Il est pourtant heureux de vivre, mon copain ! Couché contre moi dans le grand lit à l’étage en début de soirée ou autour du cou de mon Maître assis sur le fauteuil pendant la journée, il ronronne, ronronne, ronronne…

Meilleurs vœux de moi, Frimousse, à tous les visiteurs du Blog de Frimousse. »

C’était le premier message de l’année 2017.

Ce lundi matin il neige. Une gentille petite neige bien fine que le vent promène. Elle tient sur la route mais ne glisse pas. Frimousse aurait aimé courir dans la neige et dans le vent et venir par moment me tenir compagnie, installé dans son fauteuil, tête dressée. RouXy serait devant le poêle, étalé sur la table basse…

Ceci est le dernier message du Blog de Frimousse pour cette année 2017. Joyeux Noël à tous. À l’an prochain !