Archives par étiquette : Noël

Hiver

Hier matin

Il fait – 3.5°C sur la fenêtre en ce moment (9h30). Comme la neige n’est pas épaisse et qu’elle a un peu fondu, c’est une vraie patinoire. Je donne à manger aux « oiseaux du ciel ». Des graines sur le rebord de la fenêtre et des « boules » suspendues sous le tilleul. En mémoire de Frimousse, à qui les moineaux ont donné de nombreux instants de bonheur. Ils ont froid et Frimousse dirait : « Ils auraient beaucoup plus chaud au fond de mon estomac »

La Maîtresse de Frimousse a commencé à mettre les décorations de Noël.. Pour le sapin, le Maître de RouXy a dit qu’il fallait attendre le 20 décembre cette année – car en maître de la science des arbres, il coupe selon la lune. La Maîtresse de Frimousse commence à préparer les ingrédients pour les petits gâteaux de Noël. Elle ne pourra pas compter sur l’aide de RouXy cette année…

Elle est allée faire du ski dimanche. Elle espère que la neige tiendra. S’il n’y a pas de neige, elle pourra toujours courir ! Je lui ai acheté des chaussures d’une autre marque, qui semblent mieux convenir à ses tendons – vous voyez que je cours par procuration…

Ce mardi matin, elle « sent » sa cheville. Le skating ne serait pas une bonne chose, malgré ce que dit son médecin ?

 

 

 

 

 

 

Sapin

Le petit sapin près de la boîte aux lettres sera notre sapin de Noël cette année.

C’était le sapin de Frimousse. Il était dans un petit pot dans le jardin de l’ancienne maison – il faisait environ 30cm de haut à l’époque. Nous l’avons apporté avec nous ici, avec Frimousse, il y a bientôt seize ans. Il a grandi, nous avons dû changer le pot deux fois. Maintenant il est dans un grand demi-tonneau. Frimousse aimait s’y mettre à l’ombre en été. Il aimait aussi se cacher dessous pour guetter les oiseaux. Il ne serait pas content qu’on le coupe, Frimousse, s’il était encore là. Mais le petit sapin a beaucoup grandi et, surtout, il a réussi à planter ses racines dans le sol en traversant le fond de bois du tonneau. Il grandirait encore plus ! Impossible d’avoir un sapin de 15m de haut à cet endroit – et bien entendu impossible de le bouger avec ses racines dans le sol. Pas de guirlandes sur le sapin cet hiver. Triste.

Dans le même ordre d’idée, le tilleul sera bientôt taillé. La Maîtresse de Frimousse le trouve trop touffus.

La vie continue. Même sans Frimousse.