Un bon chien.

120215_bf (1)

Dernières photos de Bory il y a deux semaines. Avec son copain Flocon. Bory, à droite, le plus grand. Flocon n’arrête pas de gémir, lui qui n’a jamais été seul. Les analyses de sang ont montré de graves anomalies. Un cancer. Bory n’est pas revenu.

Son Maître est triste. Nous aussi. Depuis 10 ans il faisait partie de notre vie. Tous les enfants le caressaient sans aucun risque. Thabor parti, c’est un deuxième copain de RouXy qui part.

0_RouXy_et_3_chiens-300x214

120215_bf (2)

 

16 réflexions au sujet de « Un bon chien. »

  1. doly du 21

    pauvre Blory il a passé le pont de l’arc en ciel pour rejoindre tous nos amis …… je me doute que Flocon est triste les animaux ressentent l’absence de ceux qui ont été proches d’eux !

    c’est tellement triste de perdre un de nos compagnons !

    douces pensées pour vous et les maîtres de Blory

    Répondre
    1. Le Maître de Frimousse

      Pas d’opération possible. Un genre de leucémie. D’un certain point de vue, ça vaut mieux. Foutu pour foutu, pourquoi faire souffrir !

      Répondre
  2. Nicole

    C’est par eux que j’ai connu ton blog, souviens-toi, ils avaient disparus,
    on les cherchait dans la montagne, cela a duré plusieurs jours, nous étions inquiets et puis un jour on les a retrouvé !
    A présent il n’y aura pas de fin heureuse à ce billet,très triste, c’est un vrai deuil de perdre nos compagnons !
    Nicole

    Répondre
    1. Le Maître de Frimousse

      c’est vrai. Je m’en souviens. Thabor a payé de sa vie sa seconde escapade Estomac retourné, il est mort deux ou trois après son retour. Maintenant les deux compères sont partis.
      Flocon est silencieux ce matin. Il est bien seul.
      Bonne journée à toi et aux princesses.

      Répondre
  3. Poupette

    Ce devait être un gentil chien si tous les enfants du quartier le caressaient. Et un bon copain pour RouXy. Malheureusement, on ne peut pas lutter contre ce genre de maladie…

    Répondre
    1. Le Maitre de Frimousse Auteur de l’article

      Heureusement qu’il n’a pas eu besoin d’être opéré pour végéter ensuite avant de mourir. C’était un genre de leucémie. Dans le cas des animaux on a heureusement la possibilité de décider de ne pas faire souffrir plus longtemps.
      Bory ne semblait pas souffrir. Il était de plus en plus faible..

      Répondre

Laisser un commentaire