Très souvent

062215_plume (4)

Très souvent lorsque mon Maître s’approche  de la glycine qui sépare mon jardin de celui de Plume elle vient sur le petit muret devant chez elle pour avoir des croquettes.

Quand quelqu’un monte ou descend le chemin Plume vient se faire caresser, si c’est une femme ou un enfant. Pas les hommes, sauf mon Maître. Pour elle, mon Maître, c’est Monsieur Croquettes. C’est lui qui s’occupe d’elle quand ses Maîtres sont en vacances. Et puis, quand Plume s’approche de la route, il l’appelle et lui donne des croquettes pour la récompenser d’être revenue.

Plume, près de la route ? Elle a un collier PetSafe mais elle a une combine pour sortir. Mais cela fait longtemps qu’elle ne sort plus vers la route, ou très rarement. Son terrain va jusqu’au ruisseau, c’est vaste ! Et il y a tout ce qu’il faut, des arbres, des rats, des oiseaux, un grand tas de bois pour se cacher, etc. Et il y a pratiquement toujours un de ses Maîtres à la maison. Alors elle est bien chez elle. Aucun n’est autorisé à venir. Sinon, ça chauffe ! Sauf RouXy, bien évidemment.

Quand mon Maître lui donne des croquettes, elle ne mange qu’après s’être fait abondamment caresser.

Cette entrée a été publiée dans Non classé, et marquée avec , , , , le par .

À propos Frimousse

Moi, Frimousse, je cherchais une maison. J'avais essayé, sans succès, chez les voisins, alors je suis entré chez mes Maîtres et depuis je partage leur vie. Toujours en grande forme, dans le froid de l'hiver ou près du feu, à l'ombre des framboisiers en été… Mon comportement étrange, ma santé, leur a fait souci. Ils ont eu peur que ce soit grave. Ils espèrent que je partagerai encore de nombreuses années avec eux.

12 réflexions au sujet de « Très souvent »

    1. Frimousse Auteur de l’article

      Super mignonne ! Elle cligne sans arrêt les yeux, et tricote sans cesse de ses pattes de devant.
      Elle a les yeux très clairs et des gants blancs aux quatre pattes.

      Répondre

Laisser un commentaire