« Plaidoyer » pour Frimousse

110514_matin (1)

Il pleut ce matin. Ils annoncent du froid pour la fin de la semaine. Mon Maître vient de rentrer les géraniums à la cave. Le balcon est tout nu. Moi, Frimousse, je regarde tomber la pluie en attendant mon copain RouXy. C’est une gentille petite pluie fine. Fera-t-elle sortir les rats ? Qu’ils sortent ! Je les attends de patte ferme.

Mon Maître a fini de lire « Plaidoyer pour les animaux » . Il m’avait promis, quand il a commencé la lecture, qu’il me ferait un résumé quand il aurait fini. Alors ?

L’auteur, un certain Mathieu Ricard, dit que les hommes ne doivent pas tuer ou maltraiter les animaux ni pour manger, ni pour gagner des sous, ni pour s’amuser. Très bien. Il reconnaît que c’est normal que moi, Frimousse, je croque des rats, des souris, des moineaux – enfin… il ne parle pas précisément de moi, Frimousse, mais c’est évident ! Mais… y’a un problème : mes croquettes. Mon Maître m’a lu les étiquettes. Elles sont fabriquées – « élaborées », ils disent  – avec les « sous-produits des viandes destinées aux humains ». Pas de « viandes pour les humains », pas de « sous-produits » ! Et je mange quoi, moi, Frimousse, et vous, les copains ! On est pas végétariens ! Il faudrait qu’on fasse avec les proies qu’on attrape ? Car, en plus, il veut pas d’élevage d’animaux, donc pas question de demander à mon Maître de faire un élevage de rats… Et les minets qui sortent pas, alors ? Est-ce qu’il sous-entend, le Mathieu Ricard, que nos Maîtres ne devraient pas avoir de minets ? Alors moi, Frimousse, j’ai demandé à mon Maître qu’il lui envoie par mail une demande d’explications au Mathieu Ricard. S’il répond, je vous dirai sa réponse. Mon Maître en a profité pour lui demander comment il voyait, en pratique, la transition entre le monde tel qu’il est aujourd’hui et un monde sans produits d’origine animale (1). Car la théorie, c’est bien, mais c’est son application, le problème !

 

(1)        Il y a le cuir des chaussures… à remplacer par du plastique pétrochimique ? Doit-on donner des antibiotiques à son enfant, en sachant que les médicaments sont testés sur les animaux ? Etc.

110514_matin (2)

Cette entrée a été publiée dans Non classé, et marquée avec , , , le par .

À propos Frimousse

Moi, Frimousse, je cherchais une maison. J'avais essayé, sans succès, chez les voisins, alors je suis entré chez mes Maîtres et depuis je partage leur vie. Toujours en grande forme, dans le froid de l'hiver ou près du feu, à l'ombre des framboisiers en été… Mon comportement étrange, ma santé, leur a fait souci. Ils ont eu peur que ce soit grave. Ils espèrent que je partagerai encore de nombreuses années avec eux.

20 réflexions au sujet de « « Plaidoyer » pour Frimousse »

  1. TICARAMEL2

    Bonjours mes copains, FRIMOUSSE ROUXY: et puis surtout le copain ROUXY viendra directement chez toi,Bonne journée carésses à vous deux bisous à tes parents ♥♥♥

    Répondre
    1. Frimousse Auteur de l’article

      Y est pas venu direct. Y savait pas trop ce qu’il voulait.
      Enfin, maintenant il est chez nous. On roupille.
      Bonne journée à toi et à tes Maîtres.

      Répondre
  2. mouneluna77

    vaste programme. cultures intensives, pour nourrir les animaux que l’on va manger.
    je crois que l’on ne pourra pas revenir en arrière.
    as tu vu le reportage de cash investigation sur le 2 hier soir. ?
    je suis effarée, mon portable me brule les doigts. c’est horrible
    bises

    Répondre
  3. Phiphi

    Ben Nounou lis le courrier, lit ton article en écoutant Mathieu Ricard sur RMC . Coincidence …….
    Mais vrai , t »as raison, tu poses la bonne question …. bien qu’à la réflexion, si les humains réduisent leur consommation à une ou 2 fois par semaine , cela nécessite beaucoup mois d’élevage ……..Vrai que nous ne sommes pas végétarien et même notre organisme n’est pas le même que les toutous , eux ils ont des enzymes qu’ont a pas , si j’ai tout compris ce qu’explique ma véto préférée ………………
    depuis deux jours c’était pas un temps à mettre un minet dehors, mais aujourd’hui, même s’il fait frais , le soleil sans vent, est de retour
    Chamicalement

    Répondre
    1. Le Maître de Frimousse

      Aurais-je une réponse ?
      Pluie fine aujourd’hui. Sympa. Les minets sont dedans. Volontairement.
      Je leur allumerai le poêle en fin de journée pour que la termpérature ne baisse pas trop pendant la nuit.
      Très amicalement

      Répondre
  4. The Swiss Cats

    Ton domestiqué a trouvé matière à cogiter on dirait ! Il pose d’intéressantes questions, et on espère qu’il aura ses réponses ! Ronrons

    Répondre
    1. Frimousse

      Il est patient, mon Maître. Il n’attend pas une réponse par retour. Mais il va de la crédibilité de Mathieu Ricard…
      « Plus de vaches en Suisse et en Savoie ? Plus de gruyère, plus de reblochon, plus de tom(m)e, plus d’abondance, plus de beaufort, » qu’il murmure, mon Maître. Car la viande ils peuvent s’en passer, mes Maîtres. Mais le fromage…

      Répondre
    1. frimousse74

      Tu as probablement raison. Moi, Frimousse, et mon Maître, on est probablement un peu trop sérieux.
      Pourtant…
      Mignon, ces livres. Cadeau de Noël à certains, probablement…

      Répondre
  5. caramelou

    C’est un vaste débat . Mon humaine mange un peu de viande mais moi j’aime beaucoup cela .Je ne pense pas qu’on s’en passe complètement , cela fait parti de notre culture et que feront les éleveurs qui sont déjà pas gâtés .On a pas fini d’en parler !

    Répondre
    1. Frimousse

      Les éleveurs ? Mon Maître qui a lu « Faut il manger les animaux » il dit qu’ils devraient d’abord élever les animaux dans des conditions ‘humaines’ et les nourrir avec des produits de qualité, pas du maïs ou du soja transgeniques ni des farines ‘animales’ ! Il dit qu’ils écoutent trop leur syndicat – soumis à l’industrie chimique.
      Les moineaux, les rats, les souris, y’a qu’ça !

      Répondre
  6. Danielle et =^.^=

    Frimousse, je pense que tu n’as pas de souci à te faire pour tes croquettes … les choses ne vont pas aller aussi vite … juste un petit pas après l’autre 😉
    Si déjà il y avait moins de GASPILLAGE et moins de souffrance …..
    Je suis curieuse aussi de la réponse de Mathieu Ricard.

    Alors, la pluie a-t-elle fait sortir les rats ?
    Gros câlins pour toi Frimousse et pour ton copain roux à la prochaine occasion et remercie ton Maître pour les liens ( j’ai lu l’article hier et je regarderai la vidéo demain… ce soir je vais rejoindre les moustachues dans leur pelotonnage )

    Répondre
    1. Frimousse

      Pleine lune, ciel clair. Hum… les capucines ont dû souffrir. Repousseront l’an prochain !
      Pas pris de rats.
      On se tiendra près du poêle. Il est allumé.
      Bonne journée à toi et aux moustachus.

      Répondre
  7. leschatsdumaquis

    Tout comme toi, pour le fromage c’est moins facile mais nous le limitons le plus possible et le réservons pour de grandes occasions
    J’attends aussi la réponse ; c’est un vaste débat et il me semble qu’il faudrait refaire le monde
    Ronrons tendres
    Rose
    (tu as reçu le mot de passe pour avoir accès au blog ?)

    Répondre
    1. Le Maitre de Frimousse

      Oui. J’ai reçu le mot de passe des Chats du Maquis. Mais je suis quelqu’un de l’immédiat. Quand un outil, un vêtement, quand n’importe quel objet n’est pas très rapidement disponible…
      L’essai de Mathieu Ricard est magistral. Mais… je crains beaucoup la non réponse. Qu’il ne puisse pas apporter de réponse à mes deux questions, ce serait parfaitement compréhensible. Mais qu’il me le dise. Il n’aurait pas le temps ? Il trouve bien du temps pour, paraît-il, aller faire le clown dans l’émission de Franz Olivier Gisbert.

      Répondre

Laisser un commentaire