Mon Maître m’a dit…

0_bc

Mon Maître m’a dit que jadis, et encore aujourd’hui pas très loin d’ici, quand les choses allaient mal, qu’il ne pleuvait pas assez, ou qu’il pleuvait trop, que les humains mourraient tous de maladies graves, par exemple, on brûlait des femmes, appelées « sorcières », on brûlait des enfants, des femmes, des hommes parce qu’ils étaient juifs, chrétiens, musulmans ou incroyants, on brûlait des chats…

« Et la pluie tombait, ou s’arrêtait de tombait, » que moi, Frimousse, j’ai demandé à mon Maître, « les malades guérissaient ? »

« – Mais bien sûr, Frimousse ! Les paysans avaient de belles récoltes, les artisans de l’ouvrage, les commerçants des clients, des banquiers des sous… »

Cette entrée a été publiée dans Non classé le par .

À propos Frimousse

Moi, Frimousse, je cherchais une maison. J'avais essayé, sans succès, chez les voisins, alors je suis entré chez mes Maîtres et depuis je partage leur vie. Toujours en grande forme, dans le froid de l'hiver ou près du feu, à l'ombre des framboisiers en été… Mon comportement étrange, ma santé, leur a fait souci. Ils ont eu peur que ce soit grave. Ils espèrent que je partagerai encore de nombreuses années avec eux.

19 réflexions au sujet de « Mon Maître m’a dit… »

      1. Danielle et =^.^=

        Non pas exactement … mais la pluie finit toujours pas tomber ou par s’arrêter de tomber un jour au l’autre … alors pas la peine de brûler qui ou quoi que ce soit 😉

        Et puis c’est juste  » une image  » pour un sujet d’actualité … à défaut d’avoir été  » une leçon  » 😉

        Répondre
  1. thaddée

    Ah la superstition ! Heureusement Frimousse que tu es né à notre époque et que tu vis dans la montagne bien à l’abri de ces fous. Il est beau le blog de ton maître, tu le lui diras ?

    Répondre
    1. Frimousse Auteur de l’article

      Ton blog aussi est beau avec de très beaux textes.
      Dommage qu’y mettre un commentaire soit si compliqué – comme sur tous les kiwis.
      Mon Maître me demande de te dire qu’on habite certes à la montagne, dans un village tranquille mais il y a quand même 25 pour cent de »fous ».

      Répondre
  2. Zulou

    Croire que sans les « étrangers » les produits français seraient plus compétitifs, ce n’est pas un « superstition » ?

    Répondre
  3. TICARAMEL2

    Bonjours mes copains FRIMOUSSE ROUXY,la superstition à changer de nom, elle se prénome « SECTE » mais la bétise humaine est la méme,revenons aux vrais réalités que nous les chats on ne croit que d’avoir de bons maitres qui nous aimes et avec nous partageons nos sentiments, bonne soirée à vous deux bisous à ta famille ♥♥♥♥

    Répondre
    1. Frimousse Auteur de l’article

      D’après mon ça irait bien mieux si les gens étaient solidaires et si personne n’essayait d’imposer sa façon de vivre aux autres. ..
      Aujourd’hui pour moi Frimousse et mon copain RouXy, tout va bien.
      Bonne journée !

      Répondre
  4. Nicole

    Nous tu vois Frimousse on ne croit en aucune de ces balivernes, et on n’est pas superstitieuses, …ça porte malheur !
    Nicole

    Répondre

Laisser un commentaire