Archives par étiquette : route

Préférence ?

110115 (1)

Vous le préférez où, mon copain RouXy ? Dans le chemin, au milieu des feuilles mortes, regardant vers la route ? Ou chez nous, sur le canapé rouge, ronflant très fort ? Nous, on a une très nette préférence pour le canapé rouge. « On dirait un bijou dans un écrin, » dit mon Maître…

Il faut que moi, Frimousse, je vous dise quelque chose à propos de mon blog, le Blog de Frimousse. Moi et mon Maître on a décidé d’espacer un peu les articles. On a toujours quelque chose à dire mais on craint, après tout ce temps, de lasser nos gentils visiteurs. Alors ne soyez pas inquiets si plusieurs jours passent sans nouvel article.

Neige ? Mon Maître vient de me lire la météo jusqu’au dimanche 15 novembre : « Situation de haute-pression. Temps généralement ensoleillé. Souvent du stratus ou du brouillard. Températures au-dessus des normes saisonnières, surtout en montagne. » Alors, neige, hum…

110115 (2)

110115 (3)

Très souvent

062215_plume (4)

Très souvent lorsque mon Maître s’approche  de la glycine qui sépare mon jardin de celui de Plume elle vient sur le petit muret devant chez elle pour avoir des croquettes.

Quand quelqu’un monte ou descend le chemin Plume vient se faire caresser, si c’est une femme ou un enfant. Pas les hommes, sauf mon Maître. Pour elle, mon Maître, c’est Monsieur Croquettes. C’est lui qui s’occupe d’elle quand ses Maîtres sont en vacances. Et puis, quand Plume s’approche de la route, il l’appelle et lui donne des croquettes pour la récompenser d’être revenue.

Plume, près de la route ? Elle a un collier PetSafe mais elle a une combine pour sortir. Mais cela fait longtemps qu’elle ne sort plus vers la route, ou très rarement. Son terrain va jusqu’au ruisseau, c’est vaste ! Et il y a tout ce qu’il faut, des arbres, des rats, des oiseaux, un grand tas de bois pour se cacher, etc. Et il y a pratiquement toujours un de ses Maîtres à la maison. Alors elle est bien chez elle. Aucun n’est autorisé à venir. Sinon, ça chauffe ! Sauf RouXy, bien évidemment.

Quand mon Maître lui donne des croquettes, elle ne mange qu’après s’être fait abondamment caresser.