Le facteur vient de…

Le facteur vient de me l’apporter. Alors, j’attaque la lecture !

………………………………………………………

12/04/2018 17h00. Fini le livre !

Voici la conclusion de l’auteur :

« Ce que je souhaite, c’est que nous devenions un peu plus respectueux du monde animé qui nous entoure, qu’il s’agisse des animaux ou des végétaux. Cela ne signifie pas forcément renoncer à toute utilisation, mais accepter de limiter un peu notre confort, ainsi que notre consommation de biens biologiques. Quelle sera notre récompense? Des chevaux, des chèvres, des poules et des cochons plus guillerets; des cervidés, des martres ou des corvidés contents, qui se laissent observer, y compris, pour ces derniers, en train de crier leur nom… Et alors, notre système nerveux central sécrétera des hormones propres à répandre en nous un sentiment auquel nul ne saurait résister: le bonheur! »

 

 

14 réflexions au sujet de « Le facteur vient de… »

    1. Le Maitre de Frimousse Auteur de l’article

      J’ai lu La vie secrète des arbres. L’auteur montre – démontre, devrais-je écrire – les ressemblances étonnantes entre les arbres et l’espèce humaine. Alors, avec les animaux, les ressemblances doivent être encore plus frappantes.

      Répondre
  1. Nicole75

    Bonsoir
    Ce livre me paraît bien intéressant ! Que de choses ns avons à apprendre sur nos amis ! À l’école j’avais reçu une année, en prix, un livre expliquant
    La vie des fourmis, des abeilles…. cela m’avait passionnée !
    Bonne lecture ! Bonne soirée.
    Nicole75

    Répondre
  2. mouneluna77

    te souviens tu de « la vie des animaux » a la télé commenté par Claude Darget. c’était une belle découverte. j’étais passionnée par cette émission, depuis 1957 ou mes parents on eu la télé jusqu’en 1966 ou cette émission s’est arrété. j’avais 14 ans je découvrais.

    Répondre
    1. Le Maitre de Frimousse Auteur de l’article

      Bien sûr que je m’en souviens ! C’était la nouveauté positive de la télé. Puis il y a 50 millions d’amis, etc.
      Ce qui est nouveau, en ce début du 21ème siècle, c’est de considérer les animaux comme des êtres qui ne peuvent être traités comme des choses, à la disposition des humains – bien inhumains souvent.
      Bonne journée !
      Je continue ma lecture !

      Répondre
  3. maîtresse Poupette

    Ce livre a l’air intéressant. Les animaux ont beaucoup à nous apprendre, même les plus insignifiants, en apparence seulement…

    Répondre

Laisser un commentaire