Vacances

Les vacances (au pluriel, du latin « vacare », « être sans ») sont une période pendant laquelle une personne cesse ses activités habituelles…

Ça fera bientôt trois mois que j’ai « cessé mes activités habituelles » ! Je suis « sans Frimousse » et « sans RouXy » bien évidemment.

Le Blog de Frimousse, commencé sur Overblog, aura neuf ans vendredi, le 7 juillet. Et le 13 cela fera 16 ans que Frimousse est arrivé ici dans cette maison et y a trouvé le petit RouXy.

L’image c’est Tigri, dans le jardin, le 8 juillet 2008. Il avait 6 ans.

 

 

25 réflexions au sujet de « Vacances »

  1. jean-marc

    En effet c’est le sens exact du terme. C’est une forme de « vacance ».
    Une amicale pensée pour vous sans oublier ceux qui restent au fond des cœurs
    (j’espère que mon comm passera, ça « saute » en permanence ce matin)

    Répondre
  2. marie-christine

    elle est trop belle cette photo,on a l’impression qu’il se tient la tête …trop marrante cette photo

    Répondre
  3. Thaddée

    Comme il est mignon ton Tigri, on dirait un tout petit enfant. J’aime la précision avec laquelle tu cites les étapes et les dates importantes de vos vies. Moi aussi, j’ai un calendrier dans la tête, il me semble que c’est important de dire avec exactitude quand tel ou tel événement a eu lieu. Ce sont des bouées de sauvetage, et des radeaux de la Méduse, au milieu du vaste océan qu’est le Temps. Mes amitiés à Mimi si elle passe par ici, pensées amicales à vous qui êtes sans chat.

    Répondre
  4. Phiphi

    Le vrai sens de vacances .
    D’ailleurs dans notre enfance , quand nous étions en vacances, c’est que nous n’allions pas à l’école . Nous ne partions pas en vacances, nous étions en vacances ….., Nous faisions autre chose, Maman nous menait (à pied ) à la mer , nous mangions autre chose aussi , les produits de l’été , cueillis dans les vergers alentours ……..

    Plus la peine d’en parler ……… on est pris pour des fous ou des menteurs !

    ëtre en vacance de ceux qu’on aime .. quelle douleur .

    Répondre
      1. Nounou

        Travail ingrat qui commence dés le saut du lit …….

        j’en rêve d’une journée où dès le réveil , je serais prise en charge ……. pas étonnant après que je me casse les orteils , et les pieds …… parce que même en prenant une location de vacances , le travail suit …….ah, juste avoir à se mettre les pieds sous la table …….caresser Phiphi pendant qu’on lui nettoie la caisse, rempli son assiette …

        Répondre
  5. chadappart

    Quand j’étais petite, l’école était finie, vive les vacances, j’attendais le moment ou nous partions avec maman et mes frères en Bretagne, mon papa qui ne prenait pas vraiment de vacances à cause de son travail, venait nous rejoindre, c’était le bonheur, que des bons souvenirs, on se faisait de nouveaux copains ou copines.
    J’ai pas mal bougé, pour moi, le mot vacances, c’est pouvoir emmener tous mes chats, se retrouver chez des personnes qui les acceptent chez eux, comme j’ai la responsabilité de m’occuper d’autres chats à l’extérieur, si je pars quelque part, il faut toute une organisation avec d’autres ch’ami(e)s pour les savoir en sureté et nourris, vérifier leur état de santé, réussir à les faire adopter, les faire stériliser….
    Aujourd’hui, je suis triste, une de mes protégées est partie hier au paradis des chats, nous l’avons retrouvé morte dimanche matin 09 juillet à coté du sapin, je l’avais appelé Chenille, elle était tigrée et était très courte sur ses pattes, des yeux magnifiques et doux, son histoire, je ne la connais pas, elle est apparue il y a presque 2 mois, elle avait la marque d’un collier enlevé, on a pu relevé son tatouage, mais une partie était effacée, elle était stérilisée, le chadoc a fait des recherches avec nous pour retrouver ses maitres, rien… je ne sais pas si c’était une chatte abandonnée ou perdue, le pire, elle avait au moins 17 ans, on veillait sur elle et surtout on se mobilisait pour lui retrouver une nouvelle famille. Je m’en veux car je ne pensais pas qu’elle allait mourir si vite, j’avais envisagé de la prendre dans notre appartement, j’ai les larmes aux yeux, voir ce petit corps inerte dans nos bras et attendre qu’on vienne la chercher. Chenille, je ne t’oublierais jamais, tu vas me manquer, ma gentille Chenille.
    J’aime beaucoup la photo de Tigri et je comprends que cela vous évoque beaucoup de bons moments, je suis un peu longue dans mon texte, mais en parlant de Chenille, elle est contente que quelqu’un évoque son souvenir, c’était un plaisir de la voir, de lui apporter ses repas,savoir que d’autres personnes l’appréciaient aussi, elle me remerciait en faisant des bruits avec sa gorge quand elle mangeait, j’adorais,
    Chenille tu étais aussi très sociable.
    Ch’amitiés.

    Répondre
    1. Le Maitre de Frimousse Auteur de l’article

      Pauvre Chenille… C’est vrai que tu dois regretter de ne pas l’avoir eu chez toi pendant ces deux mois. Mais comment savoir ! Nous avons tous des regrets. Et parfois des remords. C’est la vie.
      Les Maîtres de Plume avaient failli adopter un magnifique croisé siamois, qui venait manger de temps en temps chez eux. Finalement ils se sont décidés : « Demain, il est à nous. »
      Il n’y a jamais eu de demain. Il s’est fait écraser à 100 mètres d’ici pendant la nuit.

      Répondre

Laisser un commentaire