Non avrebbero amato

Frimousse, RouXy et Tigri non avrebbero amato. Siamo partiti tre giorni, due notti.

Nous ne sommes pas allés très loin, juste de l’autre côté, à Aoste. Les minets sont restés dans le jardin. Ils ne risquaient pas de descendre à la route, c’est sûr.

En plus de quinze ans je crois que nous les avons laissés (dedans !) deux fois, pour des événements familiaux. Autrement, au maximum cinq fois, une nuit.

 

 

24 réflexions au sujet de « Non avrebbero amato »

  1. jean-marc

    C’est bien de l’avoir fait. Je ne vois que trop, hors de question de les laisser seuls.
    En espérant que vous avez pu profiter de votre escapade à Aoste

    Répondre
  2. marie-christine

    quel beau paysage,c’est un ravissement pour les yeux…malheureusement comme l’anglais je ne comprends pas l’espagnol non plus…douces pensées aux trois minous…gros bisous

    Répondre
  3. Zoé

    Quel beau paysage!
    J’ai toujours une petite angoisse en sourdine quand je laisse Zaza et Lulu seules , mais c’est rarement aussi .

    Répondre
  4. Phiphi

    Souvenirs, le Val d’Aoste . Nous n’avions que notre pistounette , alors . Elle était restée le temps de l’escapade dans le chalet à Vacheresse ….c’était il y a 36 ans ……..

    Répondre
  5. Thaddée

    C’est bien que Mimi continue à venir dans votre jardin. Moi c’est pareil depuis très longtemps, jamais plus de deux jours d’absence, en général une seule journée, pour ne pas laisser seuls mes animaux. Et quand je pars, je m’inquiète, je pense à eux tout le temps ! Quand on a des animaux on fait le choix de ne plus partir en vacances. On s’offre de petits allers-retours, et vite on revient voir si tout va bien pour eux. Bonne journée le Maître de Frimousse, bonjour à Mimi.

    Répondre
    1. Le Maitre de Frimousse Auteur de l’article

      Quand on partait, même pour une demi-journée, on pensait sans arrêt à eux – surtout à RouXy quand il n’était pas enfermé chez nous !
      Et maintenant, on pense encore à eux…
      Mimi ce matin 6h1( environ :

      Répondre
  6. The Swiss Cats

    Quelle belle région ! Nous avons la chance d’avoir des voisines super sur qui nos domestiqués peuvent compter pour s’occuper de nous s’ils font une escapade. Ronrons

    Répondre
    1. Le Maitre de Frimousse Auteur de l’article

      Nous aussi, des voisins qui auraient pu s’occuper de Frimousse et Tigri. Mais pas du chat de… nos voisins, RouXy. Peu de gens AU MONDE ont passé autant de temps à s’occuper de RouXy, un chat non enfermé. Des centaines de kilomètres en quinze ans…
      Sans regretxs. Sauf que ça ne continue pas.

      Répondre
    1. Le Maitre de Frimousse Auteur de l’article

      Il n’y aura pas d’autre chat. C’est ferme et définitif.
      Il y a des chats « libres » par ici. qu’ils restent libres.
      Quant aux éventuels chatons, les Maîtres des chats et chattes devraient les faire stériliser.
      Cela étant dit, que ceux qui veulent des chats aillent en chercher autant qu’ils le souhaitent dans les refuges.

      Répondre
    2. chadappart

      Je pense aussi comme chadesîles, un autre chat peut apporter beaucoup, je sais cela ne remplacera jamais Tigri, RouXy et Frimousse, j’ étais restée très longtemps suite à la disparition de mon chat blanc, je ne voulais plus de chats, mais le destin est étrange…. partout ou je me déplaçais, j’étais entourée de chats, chez les copains, copines, famille, travail, etc… plus les chats sdf qui venaient me voir ou ceux des voisins, voilà, je ne pensais pas en avoir autant dans mon appartement aujourd’hui, maintenant, je me dis que cela devait se passer ainsi.
      Les chats d’appart envoient plein de ronrons à la jolie écaille Mimi.

      J’adore les photos de paysage de montagnes, cela a du être agréable de passer la journée, la vallée d’Aoste, c’est beau, cela me rappelle de bons souvenirs, je passais à cette époque en voiture ou en car, soit pour aller en Italie, soit pour aller en France, que des bons moments.
      Ch’amitiés.

      Répondre
      1. Le Maitre de Frimousse Auteur de l’article

        Pas vu Mimi. Ni hier ni aujourd’hui.
        Pas d’autre chat. C’est ferme et définitif.
        Je ne peux pas me passer de montagnes. Je ne pourrais pas vivre ailleurs.
        Mais les montagnes changent très vite. Les glaciers disparaissent. Quelles montagnes auront nos petits-enfants quand ils seront vieux ?
        Amitiés.

        Répondre
  7. maîtresse Poupette

    Mimi est matinale ! Mais vous allez finir par vous y attacher, et vous demandez si elle ne va pas aller sur la route… Une fois par an l’été, pour aller voir mes parents, je laissais Piou-Piou et Poupette seuls dans le jardin avec accès au garage. Une amie venait tous les jours remplir les gamelles. Je n’aurais pas pu les enfermer pendant 15 jours dans la maison, alors qu’ils avaient l’habitude de sortir à leur guise. J’étais toujours très inquiète, j’avais peur qu’ils disparaissent pendant mon absence ! De plus, d’autres chats rentraient dans le garage et mangeaient leur repas. Une année, j’ai retrouvé Piou-Piou très amaigri… Maintenant que mes enfants ne partent plus avec moi, ils gardent Poupette. J’avoue que c’est bien pratique !

    Répondre
    1. Le Maitre de Frimousse Auteur de l’article

      Mais Mimi traverse la route plusieurs fois par jour et par nuit ! Sa maison est de l’autre côté. elle est en totale liberté et dehors la nuit ! Alors, on apprécie ses visites et nous serons tristes s’il lui arrive quelque chose. Quoi d’autre ?
      Quand nous avons acheté notre maison, il y aura bientôt seize ans, nous avons choisi en fonction de Frimousse. Celle-ci n’était pas parfaite puisqu’un chemin communal, donc public, sépare la maison et le jardin. Mais nous avons jugé que nous pourrions installer le système PetSafe et surveiller le chemin. L’auto du facteur passe du lundi au samedi et le boulanger le mardi et le vendredi soir. Les voisins, ceux qui seront plus tard les Maîtres de Plume, descendent de temps en temps mais ils sont prudents. On a immédiatement essayer d’empêcher les autres autos de passer, en décourageant les conducteurs avec un seau rempli de béton ou un arrosoir rempli d’eau. On a réussi puisque très peu de gens essayent de passer en voiture. À pied, tant qu’ils veulent !
      Nous n’avons jamais laissé Frimousse, ou Tigri, dehors la nuit ou quand nous devions partir faire des courses, par exemple. Et rentrer Frimousse était tout un art !

      Répondre

Laisser un commentaire