29 réflexions au sujet de « Premier jour »

    1. Le Maitre de Frimousse Auteur de l’article

      Mais déjà grand, comme le fait remarquer Jean-Marc.
      Il était en bonne santé. D’où venait-il ? On ne l’a jamais su. Par contre nous pensons qu’il s’était sauvé de chez des gens qui voulaient le garder dedans. Pas le tempérament d’un chat d’appartement, Frimousse !

      Répondre
  1. mouneluna77

    il est parti dans sa 17 ème année, il semble que ce chiffre 17, soit un age canonique pour les animaux, notre adorable Chloé est aussi partie dans sa 17 ème année en avril 2004. Mais que de bonheur elle nous a apporté, elle a même adopté Robert, Lorsque j’y pense j’ai le coeur qui se gonfle de tendresse et d’émotion. le temps adouci la peine, mais ne l’enlève pas.
    je vous embrasse mes amis.
    Moune

    Répondre
    1. Le Maitre de Frimousse Auteur de l’article

      J’ai pu éviter à nos minets le sort de quasi tous les chats du village : être écrasés par les autos, les tracteurs, les camions, les motos.
      L’insuffisance rénale de Tigri, que pouvait-on contre cette maladie qui affecte 40% des chats ?
      La leucémie de RouXy, le cancer de Frimousse ? Rien.
      À l’impossible nul n’est tenu.
      Ils nous manquent. C’est notre problème à nous. Ça ne les rend pas malheureux !
      17 ans ? D’après le tableau publié par Swisscatblog ça fait 84 ans pour les humains. On y arrivera ?

      0° ce matin. Nous avions presque sorti les géraniums au début du mois ! Heureusement que non ! On attendra le 1er mai ! Mais il y a du soleil.
      La Maîtresse de Frimousse est en vacances cette semaine en Sarre avec des collègues – et oui, nous n’avions pas prévu que je n’aurais pas à m’occuper de Frimousse… Hier, en traversant l’Alsace, mélange de pluie et de neige.
      Bonne journée !
      Mes amitiés aux bipèdes, mes caresses aux minets.

      Répondre
    1. Le Maitre de Frimousse Auteur de l’article

      Il est sur l’auto de sa (future) Maîtresse et regarde chez nous. Mais il sera triste dans cette maison. Heureusement moins de neuf mois plus tard il aura son jardin, son tilleul, ses framboisiers….

      Répondre
            1. Le Maitre de Frimousse Auteur de l’article

              C’était un lundi après-midi. Je ne travaillais pas. Quand elle est partie travailler, sa « future » Maîtresse m’a dit : « Essaye de le garder jusqu’à mon retour. » Et nous l’avons gardé vivant jusqu’au 10 avril de cette année…

              Répondre
  2. TICARAMEL2

    Bonjour pour moi c’est un plaisir de le découvrir petit,j’ai commencé me souvenir de le connaitre en 2008,reméttre les photos c’est le faire revivre voilà la raison du blog de bianca,sa fait du bien au moral, Merci,Amitiè

    Répondre
    1. Le Maitre de Frimousse Auteur de l’article

      Deux façons de voir les choses, en regardant les vieilles photos :
      1. être triste en pensant aux moments de bonheur à jamais perdus
      2. avoir un plaisir sans cesse renouvelé
      Mais ça dépend des moments !
      Caressessss à Ticaramel, amitiés à ses Maîtres..

      Répondre
  3. Zoé

    Revoir les photos des jours heureux , même si c’est difficile , c’est doux de savoir qu’ils ont existé . Frimousse vous avait choisis comme ses amis bipèdes pour sa vie .

    Répondre
  4. chadappart

    Frimousse, un chaton du destin qui vous a choisi.
    La chatonne Minette a aussi croisé notre chemin sur une plage du Nord, elle n’avait que 3 semaines quand elle nous tournait autour et est apparue, mais ce jour là impossible de l’attraper, une fusée.
    Frimousse, tu es et sera toujours un minet qui savait où aller pour te faire adopter. Quel joli chaton. Ch’ amitiés.

    Répondre
  5. maîtresse Poupette

    C’était donc sa première maison. Et après vous avez déménagé si je comprends bien.
    Bonne soirée

    Répondre
    1. Le Maitre de Frimousse Auteur de l’article

      Nous étions en location dans une toute petite maison avec un tout petit jardin. Entourés de routes. Minou, le siamois qui s’était installé chez nous, est mort écrasé par une auto deux mois avant l’arrivée de Frimousse après un peu plus d’un an avec nous. Nous avons donc voulu à tous prix éviter le même sort pour Frimousse. Nous l’avons donc gardé dedans jusqu’à ce que nous trouvions le système PetSafe. Le jardin était très petit et Frimousse aimait mieux que d’être enfermé mais il n’était pas vraiment heureux.
      Nous avons acheté la maison où nous sommes maintenant neuf mois plus tard, et en fonction de Frimousse ! Il a été très content. Le jardin lui convenait (un grand tilleul pour grimper !), des souris et des rats à attraper. Et… un minuscule chaton roux de deux mois : RouXy. Je crois qu’il y a été heureux, notre Frimousse..

      Répondre

Laisser un commentaire