Les jours d’après

060816_p (1)

 

060816_p (3)

 

060816_p (2)

 

060816_p (4)

 

 

 

 

Cette entrée a été publiée dans Non classé le par .

À propos Frimousse

Moi, Frimousse, je cherchais une maison. J'avais essayé, sans succès, chez les voisins, alors je suis entré chez mes Maîtres et depuis je partage leur vie. Toujours en grande forme, dans le froid de l'hiver ou près du feu, à l'ombre des framboisiers en été… Mon comportement étrange, ma santé, leur a fait souci. Ils ont eu peur que ce soit grave. Ils espèrent que je partagerai encore de nombreuses années avec eux.

19 réflexions au sujet de « Les jours d’après »

  1. Nicole75

    Pauvre petite Plume. C’est très gentil à ton maître, Frimousse, de résumer ainsi la courte vie de ta petite minette voisine.
    Pensée attristée de nouveau pour tous ceux qui l’aimaient.
    Douces caresses à toi.

    Nicole75

    Répondre
  2. TICARAMEL2

    Bonjour mes Amis FRIMOUSSE ROUXY:C’est bien triste,de perdre nos compagnons mais aisi va la vie méme pour nos compagnons,carésses à vous deux bisous à tes Parents.

    Répondre
  3. Danielle et =^.^=

    « La vie continue … » Frimousse et RouXy font la sieste, une tombe dans le jardin de Plume, une étoile au ciel … et le vide, l’absence, la tristesse, je  » jamais plus  » ….
    Douces pensées =^.^=

    Répondre
    1. Frimousse

      « Elle est toujours chez nos Maîtres à nous tous,  » dit mon Maître. « Si ce n’est pas ici, c’est ailleurs. … »

      Répondre
  4. Poupette

    Quelle tristesse pour ses maîtres ! Et toi, Frimousse, tu dois te demander pourquoi tu ne vois plus Plume ! Et ton copain RouXy aussi…

    Répondre

Laisser un commentaire