La vie des chats

051516_mousse

Notre vie, à nous, les minets, est sans doute bien meilleure que celle des paysans – « grande majorité de la population française, » dit mon Maître – d’il y a 150 ans !

Mon Maître vient de lire « La vie d’un simple ». Ce livre devrait sans doute être lu par ceux tentés d’accepter la mise en cause des droits sociaux que les hommes les plus faibles ont mis tant de temps à obtenir. Mais pourquoi le liraient-ils ?

Toute sa vie Tiennon l’a vécue soumis aux possédants et à leurs valets. Enfant, sa vie était rude, certains diront misérable. À la fin de sa vie il mesure le chemin accompli vers une existence plus digne pour les pauvres, comme lui.

Quand mon Maître termine la lecture de ce livre, un siècle après sa publication, il pense à ses petits-enfants et il espère qu’ils ne feront pas même un seul pas vers cette France de jadis – service militaire, travailler plus pour gagner moins, soumission plus grande aux nantis, droits à la retraite réduits, âge de la retraite reculé.

051516_emile_guilllaumin

https://www.librairiedialogues.fr/livre/306563-la-vie-d-un-simple-guillaumin-emile-curtis-jean-louis-le-livre-de-poche

051516_RXY

Moi, Frimousse et mon copain RouXy hier après-midi

 

 

 

Cette entrée a été publiée dans Non classé, et marquée avec , , le par .

À propos Frimousse

Moi, Frimousse, je cherchais une maison. J'avais essayé, sans succès, chez les voisins, alors je suis entré chez mes Maîtres et depuis je partage leur vie. Toujours en grande forme, dans le froid de l'hiver ou près du feu, à l'ombre des framboisiers en été… Mon comportement étrange, ma santé, leur a fait souci. Ils ont eu peur que ce soit grave. Ils espèrent que je partagerai encore de nombreuses années avec eux.

12 réflexions au sujet de « La vie des chats »

  1. Nicole

    Ah la belle vie des chats,enfin de certains chats, parce qu’il y en a qui ne rigolent pas, abandonnés ou maltraités , et pour ce qui concerne le passé, quand je pense que à 14 ans je travaillais 38 heures semaines pour 7 fr brut de l’heure ce qui me faisait 300 fr par semaine c’est à dire moins de huit € Bien sûr la vie était moins chère aussi mais les cadences à l’usine ,c’était pas triste non plus !
    Donc la vie a bien changé depuis
    Nicole

    Répondre
    1. Frimousse Auteur de l’article

      « Tu as raison bien sûr, » dit mon Maître. « Mais aujourd’hui les riches rêvent de pouvoir revenir à avant. Une poignée de multi-milliardaires possèdent plus que des milliards d’êtres humains ! Ils placent leur argent dans les paradis fiscaux pour nous voler et empêcher de partager un peu de la richesse produite avec les pauvres et les sortir un peu de la misère. »

      Répondre
  2. lemenuisiart

    Les minets profitent surtout ! Au soleil aujourd’hui et puis dans la vie il faut s’adapter encore et toujours, regarder le passé oui, mais voir le futur aussi.

    Répondre
  3. caramelou

    Oui ben ici il n’y a pas de soleil et il fait froid ! Coucou les copains .
    La vie a énormément changée mais les riches sont toujours riches et les pauvres toujours pauvres …..ça c’est pareil !

    Répondre
  4. The Swiss Cats

    Ces témoignages devraient être régulièrement rappelés, pour qu’on n’oublie pas, et que les générations suivantes n’oublient pas… Claire, ça la rend dingue de voir que beaucoup de jeunes ne se rendent absolument pas compte de la fragilité de certains acquis sociaux. Ronrons

    Répondre
    1. Frimousse

      Mon Maître est entièrement d’accord avec Claire. Il se demande ce qui pourrait être fait pour qu’ils se préoccupent de ça plutôt que de chercher des « amis » sur Fesse-bouc ou de jouer sur Internet même à un âge avancé. ..
      Miaou !

      Répondre
  5. dolydu21

    la vie des gens il y a 150 ans ou même juste au début du 20 eme siècle était dure et âpre je suis fille et petite fille de mineur du nord de la france à 14 ans mon papa est descendu comme il disait au fond il s’en est toujours souvenu et il disait qu’il ne souhaitait à aucun de ses enfants et petits enfants de connaitre ça !!! de plus en plus l’histoire du travail des anciens est oubliée souhaitons uen chose pour la jeune génération c’est que ces temps ne reviennent jamais mais le monde du travail est devenu d’une autre façon impitoyable !!!

    mon fils termine ses études à Montréal et il souhaite rester là bas la France ne donne fait plus rêver les jeunes diplômés !!!!!

    nous disons souvent avec mon mari que beaucoup plus jeunes nous serions partis de la France mais maintenant à la cinquantaine cela ne vaux pas le coup place aux jeunes ils ont toute une vie à construire !

    Répondre
    1. Le Maitre de Frimousse

      Jean Tirole, l’économiste français qui a reçu de le prix de l’Académie de Suède (appelé abusivement Prix Nobel d’Économie) se répand en ce moment sur toutes les chaînes et dans tous les journaux pour expliquer que la réduction du temps de travail est une ineptie selon TOUS les économistes. Mais c’est mensonge, c’est une position idéologique (pour justifier le célèbre « travailler plus pour gagner plus »), car BEAUCOUP d’économistes disent, au contraire, que pour faire baisser le chômage il faut PARTAGER le travail.
      M. Tirole n’a pas été « nobélisé » pour ses travaux sur le marché du travail ce qui explique qu’il ne connaît pas tout ce qui a été publié sur le sujet. C’est comme si le meilleur joueur de rugby donnait son avis sur la composition de l’équipe de France de football.
      Mais tout ce qui va dans le sens du chacun pour soi les autres je m’en fous a le vent en poupe en France, et presque partout, d’ailleurs.
      Bonne journée quand même…

      Répondre
    1. Frimousse Auteur de l’article

      Mais y’a des gens qui nous maltraient. Mon copain Tigri a été trouvé dans un ravin où il avait probablement été jeté depuis une auto. Et il avait très très peur des enfants. C’était probablement un « jouet » que des enfants avaient maltraité et ne voulaient plus.

      Répondre

Laisser un commentaire