Pauvres bêtes !

Jeune_bouquetin_de_face

Ma Maîtresse était au-dessus du Grand-Bornand, aujourd’hui. Sans arrêt des hélicoptères tournaient dans le ciel au-dessus du massif du Bargy. C’était la guerre. ,On massacrait les bouquetins.

Pour François Moutou, vétérinaire et épidémiologiste retraité, qui a fait partie, ces trois dernières années, à deux groupes de travail de l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation et de l’environnement (Anses), cette opération massive et brutale, avec l’armée, est seulement politique : elle ne sert qu’à rassurer les éleveurs, au mépris de la biodiversité.

En tuant indistinctement tous les bouquetins, malades comme sains, jeunes comme vieux, mâles comme femelles, on gère les conséquences mais on ne cherche pas à comprendre ni à maîtriser les causes. C’est un non-sens scientifique.

http://ecologie.blog.lemonde.fr/2015/10/09/labattage-massif-des-bouquetins-du-bargy-est-contre-productif/

 

Cette entrée a été publiée dans Non classé, et marquée avec , , , , le par .

À propos Frimousse

Moi, Frimousse, je cherchais une maison. J’avais essayé, sans succès, chez les voisins, alors je suis entré chez mes Maîtres et depuis je partage leur vie. Toujours en grande forme, dans le froid de l’hiver ou près du feu, à l’ombre des framboisiers en été… Mon comportement étrange, ma santé, leur a fait souci. Ils ont eu peur que ce soit grave. Ils espèrent que je partagerai encore de nombreuses années avec eux.

22 réflexions au sujet de « Pauvres bêtes ! »

    1. Frimousse Auteur de l’article

      « Faire plaisir aux éleveurs, » qu’il dit, mon Maître, « sans avoir étudier le problème sérieusement. »
      Ma Maîtresse est rentrée toute retournée.

      Répondre
  1. leschatsdumaquis

    Je ne connais que trop bien ce qui se passent pour nos frères bouquetins et ton mail me glace le sang
    Je n’imagine pas être présente en ces lieux en même temps que le massacre, je crois que je serais capable du pire envers ces assassins
    Pardon, mes pauvres amis bouquetins, pardon…
    Rose

    Répondre
    1. Le Maitre de Frimousse

      J’ajoute une chose à propos des éleveurs. Ils considèrent que la faune sauvage est un frein à leur activité économique. Il ne faudrait plus que leurs troupeaux. Ici ils ont obtenu que le préfet impose à la société de chasse de tuer au moins 45 cervidés par an. Les chasseurs sont tenus de participer à des battues-tueries. Beaucoup de chasseurs y vont sans munitions. Le Maître de RouXy y va… sans fusil.

      Répondre
  2. TICARAMEL2

    C’est honteux,que fais que dit les défenseurs de la cause animale? mais je me rappele, dans quelques temps va avoir des élections?toutes les voix sont bonnes à prendre méme avec certains bulettins tachés du sang de ces animaux, Honte à ce gouvernement qui se dit gauche…..

    Répondre
    1. Frimousse Auteur de l’article

      « Qu’il faille euthanasier les bouquetins malades, soit. Mais que cela soit fait dans les règles par des vétérinaires,  » qu’il dit, mon Maître, « pas par les tireurs d’élite de l’armée, qui n’ont aucune compétence pour décider si les animaux sont malades ou pas. On leur a simplement dit de tous les tuer.  »
      Que faire ? Diffuser le plus largement possible l’information en manifestant son indignation. Honte au gouvernement français ! Car Mme Royale est LA responsable.

      Répondre
  3. Chadappart

    Honte à ceux qui ont décidé de tuer ces malheureuses bêtes. Les animaux, on les tue, tout est prétexte à la solution radicale, la mort. Pourquoi ce choix horrible ? C’est facile de tuer une bête sans défense, et c’est beau un bouquetin. Honte à celle qui a décidé ce carnage. J’espère que la nuit elle pense à ce qu’elle a fait et ne dort plus. Voilà c’est comme d’habitude, on tue l’ours, le loup, le renard, …. Calinous les copains. Ronrons.

    Répondre
    1. Le Maitre de Frimousse

      Les paysans de la zone du Bargy ne votent pas pour le parti de Mme Royal. Je ne pense pas qu’elle soit assez sotte pour croire qu’ils voteront « à gauche » pour la remercier d’avoir fait massacrer les bouquetins. Mais à l’ENA on lui a appris que lorsqu’on est haut fonctionnaire ou ministre, on sait. On sait, en particulier, qu’il faut réponse aux demandes des « arroseurs-de-préfecture-au-purin ».

      Répondre
  4. doly du 21

    lire cet article m’a profondément ecoeurée l’homme veut comme toujours montrer sa suprématie sur l’animal on tue et après si c’est possible on réfléchit à l’acte ……

    mon mari est ancien militaire et trouve que le rôle de l’armée n’est pas du tout justifié dans cette tuerie quand on sait combien coûte l’heure de vol d’un hélico ! qu’avant qu’il parte de l’armée il devait distribuer les munitions au compte goutte à cause de la restriction budgétaire et là les tirs doivent être incessants !

    tout ça pour faire plaisir à certains c’est vrai qu’il y a bientôt des élections!!!!!

    Répondre
    1. Le Maitre de Frimousse

      Bientôt des élections ? Comme je l’ai écrit à Chadappart les paysans de la zone du Bargy ne votent pas pour le parti de Mme Royal. Je ne pense pas qu’elle soit assez sotte pour croire qu’ils voteront « à gauche » pour la remercier d’avoir fait massacrer les bouquetins !
      Je crois que nos gouvernements décident presque toujours dans le sens voulu par les lobbies. Il y a le lobby des éleveurs, le lobby des céréaliers, le lobby des hôteliers, le lobby du moteur diesel, le lobby de l’industrie pharmaceutique, celui de l’agro-alimentaire, le lobby des transporteurs routiers, etc.
      Il n’y a pas (encore) de lobby des bouquetins.

      Répondre
  5. marie-christine

    tout çà c’est politique…il faut bien faire quelque chose pour se rendre intressant et surtout pour dire qu’on fait quelque chose..je crois qu’il y a beaucoup d’autres choses à faire que çà…

    Répondre
    1. Frimousse Auteur de l’article

      Ils en auraient massacré 70, d’après mon Maître. Moins de 10 étaient malades ! Le préfet aurait reçu l’ordre d’arrêter le massacre.

      Répondre
  6. Danielle et =^.^=

    Quelle désolation ! … et quelle incompétence !
    J’ai lu quelque part que le massacre avait été interrompu jusqu’à …

    Répondre
    1. Frimousse Auteur de l’article

      Comme j’écrivais à Marie-Christine, ils en auraient massacré (seulement !) 70, d’après mon Maître. Moins de 10 étaient malades ! Le préfet aurait reçu l’ordre d’arrêter le massacre.

      Répondre

Laisser un commentaire