Te fatigue pas, mon Maître…

060915__mon_piano

Moi, Frimousse, sur mon piano. Si, si ! Je dis bien mon piano car je le touche beaucoup plus souvent que ma Maîtresse. Je voudrais qu’elle l’ouvre pour que je puisse gratter les cordes avec mes griffes, comme sur une harpe. Mais elle veut pas. Elle dit que ça l’abîmerait. Elle préfère le laisser fermé pour que les souris rongent les feutres, oui !

Problème hier matin. Quand ma Maîtresse est partie travailler, mon Maître a constaté que le PetSafe sonnait. C’est-à-dire que le câble était coupé quelque part. « Te fatigue pas, mon Maître, que je lui disais, moi, Frimousse ! » Mais pendant deux heures il a bataillé pour trouver d’où venait le problème et réparer. Il aurait pu laisser les choses comme ça, je suis bien ici, je ne partirais pas…

Cette entrée a été publiée dans Non classé, et marquée avec , , , , , le par .

À propos Frimousse

Moi, Frimousse, je cherchais une maison. J’avais essayé, sans succès, chez les voisins, alors je suis entré chez mes Maîtres et depuis je partage leur vie. Toujours en grande forme, dans le froid de l’hiver ou près du feu, à l’ombre des framboisiers en été… Mon comportement étrange, ma santé, leur a fait souci. Ils ont eu peur que ce soit grave. Ils espèrent que je partagerai encore de nombreuses années avec eux.

18 réflexions au sujet de « Te fatigue pas, mon Maître… »

  1. TCARAMEL2

    Bonjour les amis FRIMOUSSE ROUXY: Oh que ton maitre a raison,tu sais la prudence est la mère des vertus,toi tu ai prudent mais notre copain ROUXY est moins sérieux que toi,bonne journée à vous deux bisous à tes Parents

    Répondre
  2. marie christine

    mais t’es tout beau sur le piano,est ce que c’est confortable ??? manque peut être un tit coussin dessus ? non ? ton maître a bien raison de retrouver la panne car il vaut mieux être en sécurité.

    Répondre
    1. Frimousse

      J’espère qu’elle va lire ce que tu as écrit.
      Mais elle va sûrement répondre que la poussière…
      Bonne journée aux douze pattes.

      Répondre
  3. doly du 21

    ça doit être génial de marcher sur les cordes d’un piano 😉 et pis tu miauleras à ta maîtresse qu’un chat n’abîmes jamais rien 😉
    c’est un sécurité ton collier Frimousse c’est pour ça que ton maître s’occupe si bien des réparations
    c’est sûr que vouloir quitter une maison comme la tienne c’est impensable ……

    ronrons à toi !

    Répondre
    1. Frimousse Auteur de l’article

      C’est vrai que j’abîme rien ! Mais elle veut pas.
      J’aime quand même bien mon collier car je sais que si ça marche pas ils me gardent dedans !
      Bonne journée à toi, ta Maîtresse, et ton Maître.

      Répondre
  4. Danielle et =^.^=

    Le dessus du piano est une place très recherchée chez nous aussi 😉

    Evidemment que tu ne voudrais pas partir de chez toi mais ton Maître fait bien de réparer…on ne sait jamais ce qui pourrait passer par la tête d’un Frimousse…

    Câlins à toi, à ton copain roux et bien des choses aux Maîtres =^.^=

    Répondre
  5. Poupette

    Le fil du petsafe, il se coupe pas tout seul quand même ? Mes voisins ont aussi installé un petsage pour leurs chiens. Mais ils ne doivent pas s’en servir beaucoup car le petit chien a rarement son collier et il se sauve tous les jours dans la rue ! En fait, je crois qu’ils aimeraient bien s’en débarasser…

    Répondre
    1. Le Maitre de Frimousse

      Bonjour,
      Bien évidemment qu’il ne se coupe pas « tout seul », le fil ! Mais, chez nous, l’installation est compliquée par le fait qu’il n’est pas possible de faire le tour de la maison – mitoyenne des deux côtés. Alors pour que Frimousse puisse rentrer dans la maison avec son collier il faut faire un aller-retour sur la limite du jardin – un aller en hauteur et un retour enterré. La partie enterrée est sous une gaine mais un blaireau a coupé le tout il y a quelques années. Donc une première rajouture. Les rats peuvent s’introduire dans la gaine. L’an dernier, en plein hiver, le fil a été coupé dans la gaine, probablement par un rat. Deuxième rajouture. J’ai oublié de dire qu’il n’est pas possible de tirer le fil en un coup dans la gaine – presque 150 mètres – ça force trop. Donc deux rajoutures dès le début. La partie aérienne a été coupée déjà au moins deux fois – usure par frottement contre des branches ou des piquets. Et les rajoutures peuvent casser – même avec de bons connecteurs – en cas de fort vent. La semaine dernière je n’ai pas trouvé où le fil aérien s’était coupé. Je n’ai même pas cherché. J’ai tiré un fil neuf.
      Sans le système PetSafe soit Frimousse aurait disparu depuis très longtemps soit il serait devenu fou – Frimousse n’aurait pas pu être un chat d’intérieur. Quand il est venu chez nous, âgé d’environ six mois, il avait probablement dû se sauver de chez ses premiers maîtres… Le matin, il tend le cou pour qu’on lui mette son collier : ça veut sortir. Et on le lui enlève tous les soirs quand on ferme la chatière : ça veut dire la journée est finie.
      Plume, la minette de nos voisins, a un collier PetSafe. Elle sait franchir la limite sans problème. Mais de plus en plus elle reste à l’intérieur de ses limites (vastes, au moins 4000 mètres carrés. C’est son chez elle. Ça fait très longtemps qu’elle n’est pas sortie. Elle chasse tout « visiteur », sauf RouXy qui allait chez eux avant l’arrivée de Plume.
      Les chiens de chasse du Maître de RouXy aboyaient sans cesse, attachés à leur chaîne à longueur d’année comme tous les chiens de chasse. Cela fait 10 ans qu’ils ont un collier PetSafe et il faut voir comme ils sont heureux ! Ils ont environ 2000 mètres carrés avec de l’herbe, des arbres.
      Ce système est interdit en Suisse car il donne des secousses électriques. Mais aussi bien Frimousse que les chiens du Maître de RouXy ne prennent jamais de secousses ! Ils savent exactement où se trouve la limite ! Et… si un moineau picore un mètre au-delà de la limite, Frimousse ignore totalement les secousses et sort l’attraper et rentre avec !
      Bonne journée à Poupette et sa Maîtresse.

      Répondre

Laisser un commentaire