Il allait…

042915 (1)

Il allait voir dans son jardin. À l’entrée, sur le mur de gauche, un lézard !  La queue lui a caressé le museau !  Mais le lézard s’est engouffré dans une fissure du mur.

Dépité, RouXy est venu se reposer sur le vieux banc dans mon jardin. Pas loin de moi, Frimousse.

042915 (2)

Cette entrée a été publiée dans Non classé, et marquée avec , , , , , le par .

À propos Frimousse

Moi, Frimousse, je cherchais une maison. J’avais essayé, sans succès, chez les voisins, alors je suis entré chez mes Maîtres et depuis je partage leur vie. Toujours en grande forme, dans le froid de l’hiver ou près du feu, à l’ombre des framboisiers en été… Mon comportement étrange, ma santé, leur a fait souci. Ils ont eu peur que ce soit grave. Ils espèrent que je partagerai encore de nombreuses années avec eux.

12 réflexions au sujet de « Il allait… »

  1. The Swiss Cats

    Ah, les lézards sont agiles, rapides, et se faufilent n’importe où ! C’est ce qui fait tout le charme de la chasse aux lézards, n’est-ce pas ? Ronrons

    Répondre
    1. Frimousse

      Les lézards, hier et mercredi, y’en avait beaucoup. Aujourd’hui, hum, le déluge. Pas très froid (10 degrés ) mais y z’aiment pas la pluie.
      Bonne journée à Poupette et à sa Maîtresse.

      Répondre
  2. Danielle et =^.^=

    Faut pas casser un si joli « jouet  » … un lézard vivant est bien plus intéressant qu’un lézard mort … et puis il peut  » re-servir  » 😉
    Câlins aux deux copains et bien des choses aux Maîtres =^.^=

    Répondre
  3. TICARAMEL2

    Bonjours mes copains FRIMOUSSE sacré malin ce ROUXY,alors FRIMOUSSE ci je comprends bien,tu ai comme nos hommes politiques ils te faut des dessous de table !!!!!!!! bonne journée à vous deux,caréssesX2 bisous à tes Parents.

    Répondre
    1. Frimousse Auteur de l’article

      de toutes façons pas le temps de le mettre sur la table. Je dois le croquer vivant, tout chaud.
      Bonne journée à toi et à tes Maîtres.

      Répondre

Laisser un commentaire