Archives par étiquette : course à pied

Frimousse aurait écrit

Ce lundi matin, Frimousse aurait écrit ceci :

Il pleut.

Samedi matin, il faisait beau. Ma Maîtresse a couru une petite heure, en-bas, sur le bord du Lac. Mon Maître l’a accompagné. Alors ils m’ont enfermé dans la maison, avec mon copain RouXy – ils ne seraient pas partis tous les deux si RouXy n’avait pas été dans la maison aussi.

Hier il a plu pratiquement toute la journée. Dans la nuit de samedi à dimanche, le Maître de Jump – le fils de mon Maître, le papa des petits Maîtres de Jump – a fait la Saintélyon. Une course à pied qui part de Saint-Etienne à minuit pour arriver à Lyon « quelques » heures plus tard. Il a mis dix heures et demie. Pluie, boue et froid. Il est content. Du coup ma Maîtresse a décidé d’aller courir vers 2 heures de l’après-midi, sous la pluie – ce qui est très rare. Ça tombait bien, pour elle : moi, Frimousse, et mon copain RouXy, on roupillait devant le poêle.

Mon Maître dit qu’il faut profiter de la vie avant la guerre civile inévitable si 80 % des gens sensés continuent à soutenir une poignée de [mot effacé] de gauche et de droite. Heureusement, je ne vivrai pas ça, sous mon herbe, dans mon jardin.

https://www.u-run.fr/wp-content/uploads/2014/11/54ed8332-8902-49cd-a94d-64fb14f15829.jpg

 

 

 

 

 

 

Des choses et d’autres…

La semaine dernière nous sommes allés passer quelques jours dans la Forêt Noire, en Allemagne. Belle région, surtout en cette saison. J’ai souvent l’occasion de voir des photos de la Forêt Noire sur le blog de Anne. Elle publie tous les jours des photos des lieux où elle a vécu et où elle vit maintenant. Des photos de ses chats, aussi. La légende est en anglais mais rien ne vous interdit de mettre un commentaire en français.

En revenant nous sommes passés par Colmar. Et pendant que la Maîtresse de Frimousse faisait les magasins, je me suis assis sur un banc au milieu d’une rue piétonne. Quelques minutes plus tard un monsieur s’est assis à côté de moi avec un magnifique chat en laisse. J’ai immédiatement pensé au bengal du blog du pauvre Gavin.

Ici rien de neuf. Les feuilles du tilleul de Frimousse continuent à tomber et moi à les broyer avec la tondeuse. L’autre matin tout était blanc de gel mais ce matin 8°. La météo annonce de la neige à 1000 mètres dans la nuit de dimanche à lundi. On aura peut-être quelques flocons, puisqu’on est à 800 mètres. Mais pas besoin de tracer le chemin de Frimousse cet hiver…

La Maîtresse de Frimousse court à nouveau régulièrement. Elle a toujours son téléphone allumé avec le GPS. Cela me permet de la suivre grâce à l’application Glympse. Je me permets de vous conseiller de proposer ce système à vos connaissances qui souhaitent « surveiller » leurs proches – ados, par exemple. « Surveiller » n’est pas vraiment le mot approprié car la « surveillance » ne se fait qu’avec l’accord de la personne « surveillée » qui doit, depuis son téléphone portable, envoyer un glympse. On reçoit un code secret qui permet de suivre grâce à n’importe quel navigateur sur un téléphone mobile ou un ordinateur – le site est en anglais mais l’application pour téléphone mobile est bien en français.

Une dernière chose. Hier c’était le 1er novembre. Et le 1er novembre de l’an dernier…  http://frimousseblog.fr/2016/11/no-comment/

Prenez soin de vous !