Archives de catégorie : Non classé

La botte de foin

La sœur de la Maîtresse de Frimousse est une artiste. Pendant ce mois de mai elle expose quelques unes de ses œuvres. Elle vient de créer un blog.

Vous saurez (presque) tout sur elle.

http://la-botte-de-foin.fr/

Un potager est entré chez Didier avec ses tomates écarlates et ses oignons plus vrais que nature. Sur une autre toile, la vieille porte bleue est tenue ouverte par un pot de géranium, les bûches sont stockées sous les marches de l’escalier, la table et sa chaise paillée attendent le visiteur. Avec une grande sensibilité, Muriel retrace l’ambiance paisible de ces maisons rurales. Chaque détail est une invitation à la sérénité. « Peindre est pour moi une nécessité, j’ai toujours peint depuis mon enfance. Je vis à la campagne, près de la nature. Pendant mes humbles moments de vagabondage, je puise mon inspiration dans ces incroyables richesses que la nature nous offre »

 

 

 

 

Mai

Le 1er Mai, hier, a ressemblé à une Toussaint, avec six mois de retard ou six mois d’avance, comme on voudra. Temps de Toussaint, gris, couvert, plutôt froid.

Ce mercredi matin est presque semblable.

Je suis allé marcher  sur mon parcours habituel, au-dessus du village. Ça commence par un chemin plutôt raide, que j’essaye de monter sans devoir m’arrêter pour reprendre mon souffle. J’y suis (presque) arrivé.  Mais l’amélioration que j’avais éprouvée il y a une semaine est « retombée », c’est clair.

Il y avait beaucoup de génisses dans les prés. Pauvres bêtes ! Elles ne le savent pas mais elles vivent le meilleur moment de leur vie, avant de d’être transformées en machines à produire le lait et machines à produire du bœuf.

Aucun chat en vue. La deuxième partie du parcours est sur une route et quand je vois un chat près d’une route, ou lun. chat qui la traverse,  ça me rend toujours très triste.

À propos de chats et des routes, vous vous souvenez de l’article que j’ai posté il y a un mois sur Sushi ? Il y deux ou trois jours je suis passé en voiture devant chez lui. Et j’ai vu Sushi! Du mauvais côté de la route! Il ressemble tellement à RouXy ! J’aurais aimé le prendre dans mes bras et … le ramener chez lui… Mais Sushi a quatre pattes et peut courir vite. Eh bien, je l’ai laissé là où il était, espérant que rien n’arrive à ce très gentil minet.